PIANO DROIT YAMAHA B2 BLANC (WH)

4 985,00 €
5 1
,
5/ 5

Modèle intermédiaire de la série B, le B2 vous étonnera par son équilibre sur tous les registres de son clavier. Ces 113 cm de hauteur offre une puissance très convenable et permettant des nuances très variées.

Comme toute la série B, c'est un très bon rapport qualité prix qui le rend très concurrenciel.

 

Une Qualité Abordable

Produits dans un atelier Yamaha en Indonésie à partir d'une conception développée au Japon, les pianos de la série b sont les pianos droits les plus abordables de Yamaha. Nous n'avons fait aucune concession sur la qualité des matériaux ou le savoir-faire artisanal. Notre but était de créer un piano Yamaha que nous pourrions proposer au prix le plus serré. Et nous y sommes parvenus. 

Qualité des Composants, Qualité du Son

Soutenus par quatre barres de barrage et un solide cadre en fonte, les pianos série b sont dotés du son pur et clair de Yamaha. Des marteaux de qualité et une conception de mécanique ultra précise offrent un jeu sans effort et un toucher très sensible qui rend ces pianos le choix de prédilection des pianistes débutants

Le Design

Les pianos de la série b, comme tous les pianos Yamaha, sont des instruments d’une naturelle beauté, combinant art de la facture instrumentale et technologie. Les b1 et b2 disposent de profils élancés, ce qui les rend parfaits pour les petits espaces. Avec ses dimensions plus importantes et sa construction plus robuste, le b3 nécessite un peu plus de place, mais apporte un son plus riche et plus puissant.

Dimensions : 113 / 149 / 53 cm

Poids  : 194 kg

B2

Fiche technique

Etat
Neuf

Commentaires

Pas de commentaire de client pour le moment

Votre commentaire

PIANO DROIT YAMAHA B2 BLANC (WH)

Modèle intermédiaire de la série B, le B2 vous étonnera par son équilibre sur tous les registres de son clavier. Ces 113 cm de hauteur offre une puissance très convenable et permettant des nuances très variées.

Comme toute la série B, c'est un très bon rapport qualité prix qui le rend très concurrenciel.

Votre commentaire